Je suis parti sur une belle Etoile. Plus rien ne se posera ici depuis ce jour du printemps 2014…sauf une traduction en anglais en cours…sauf un lien sur mes deux livres à venir un jour…. Merci pour votre écoute attentive…Que la poésie vous garde vivant...
  Diaporama 
Il a trop attendu
Il a trop attendu 1/7 avecdeuxailes.fr
    Suivante   1/7
Elle suçait jusqu’à l’os

« Elle suçait jusqu’à l’os »

Elle mangeait les hommes comme on mange parfois des spaghettis : avec sensualité.
Une longue succion par un bout pour finir par l’avaler sans mastiquer.
Silencieusement…presque religieusement.
Elle ne laissait rien.
Pas un morceau de chair et de viscères.
Elle avalait tout comme la mort nous avalera aussi.
D’ailleurs, c’était la mort.
Il aimait tant se faire sucer par elle
Et avait tellement peur de ses repas solitaires
Qu’un jour, il avait trop attendu….
IL n’était devenu plus rien entre ses mains.

Avec deux Ailes.
Top