Je suis parti sur une belle Etoile. Plus rien ne se posera ici depuis ce jour du printemps 2014…sauf une traduction en anglais en cours…sauf un lien sur mes deux livres à venir un jour…. Merci pour votre écoute attentive…Que la poésie vous garde vivant...
  Diaporama 
Un Jour Sans Aile
Un Jour Sans Aile 29/100 avecdeuxailes.fr
  Précédente     Suivante   29/100
Fragile et dangeureuse

Chapitre 4 – « Elle et lui » - 29/100

Suis-je ce requin qui danse dans sa bulle
Attendant la nourriture des amours empathiques ?
Suis-je ce prédateur aux dents acérées
Tapi dans l’ombre de votre ombre
Et qui attend ?

Et qui attend quoi ?

Un monstre des profondeurs
Aux fausses abyssales candeurs ?
Peut-être oui
Peut-être non
Je ne sais pas.

Je ne sais plus.

Êtes-vous plus fragiles que mes amours
et moins dangereuses que mes idées ?
Peut-être pas.
Peut-être plus.

Je cherche encore.


Avec deux Ailes



L’amour venait avec sa traîne de douleurs
avec son immobile et long rayon d’épines
et nous avons fermé les yeux pour que plus rien,
pour que pas une blessure ne nous sépare.

Ces larmes ne sont pas la faute de tes yeux :
cette épée ne fut pas enfoncée par tes mains :
ce chemin-là, tes pieds ne le cherchèrent pas :
la coulée du miel noir est entrée dans ton cœur.

Lorsque l’amour semblable à une immense vague
nous a brisés tous deux contre la pierre dure,
et qu’il nous a pétris ainsi qu’un seul froment

la douleur tomba sur un autre doux visage
ainsi dans la clarté de la saison ouverte
c’est un printemps blessé qui s’est vu consacré.


Poème n° 61 - La Centaine d’amour - Pablo NERUDA
Top