Je suis parti sur une belle Etoile. Plus rien ne se posera ici depuis ce jour du printemps 2014…sauf une traduction en anglais en cours…sauf un lien sur mes deux livres à venir un jour…. Merci pour votre écoute attentive…Que la poésie vous garde vivant...
  Diaporama 
Un Jour Sans Aile
Un Jour Sans Aile 37/100 avecdeuxailes.fr
  Précédente     Suivante   37/100
Ecouter les silences parler

Chapitre 4 – « Elle et lui » - 37/100


J’ai osé m’approcher et cherché à vous sentir.

Vous étiez si belle, sous mes yeux éblouis.

Que les mots naufragés ont échoué ici-bas,

Au pied de mes lèvres figées par l’émoi.



Les mots se sont tus et firent silence…

Pour laisser place aux strophes de mon poème

dicté par les uniques battements de mon cœur.

Ecoutez-les vous donner le sens de mon action,

et goûtez aux embruns de mes émotions.


Ecoutez donc le silence vous parler à demi-mot.


A Isabel

Avec deux Ailes

--------------------------------------------------------------------


Je ne t’aime pas telle une rose de sel,
topaze, œillets en flèche et propageant le feu :
comme on aime de certaines choses obscures,
c’est entre l’ombre et l’âme, en secret, que je t’aime.

Je t’aime comme la plante qui ne fleurit,
Qui porte en soi, cachée, la clarté de ces fleurs,
Et grâce à ton amour vit obscur en mon corps
Le parfum rassemblé qui monta de la terre.

Je t’aime sans savoir comment, ni quand, ni d’où,
Je t’aime sans détour, sans orgueil, sans problèmes :
Je t’aime ainsi, je ne sais aimer autrement.

Je t’aime ainsi, sans que je sois, sans que tu sois,
si près que ta main sur ma poitrine est à moi,
et si près que tes yeux se ferment quand je dors.

Pablo NERUDA – La Centaine d’amour – Poème n° 17
Top