Je suis parti sur une belle Etoile. Plus rien ne se posera ici depuis ce jour du printemps 2014…sauf une traduction en anglais en cours…sauf un lien sur mes deux livres à venir un jour…. Merci pour votre écoute attentive…Que la poésie vous garde vivant...
  Diaporama 
Un Jour Sans Aile
Un Jour Sans Aile 39/100 avecdeuxailes.fr
  Précédente     Suivante   39/100
Le P(r)ince sans rire

Chapitre 4 – « Elle et lui » - 39/100 (fin du chapitre)

Parce qu’il n’ y a pas de raison que ça soit toujours les autres qui partent en boîte.

Parce que même après son passage, on entend encore ses pinces sur le parquet.

La nuit.

A Elle et aux survivants

Avec deux Ailes

« La mort fervente »

Mourir dans la buée ardente de l’été,
Quand parfumé, penchant et lourd comme une grappe,
Le coeur, que la rumeur de l’air balance et frappe,
S’égrène en douloureuse et douce volupté.

Mourir, baignant ses mains aux fraîcheurs du feuillage,
Joignant ses yeux aux yeux fleurissants des bois verts,
Se mêlant à l’antique et naissant univers,
Ayant en même temps sa jeunesse et son âge,

S’en aller calmement avec la fin du jour ;
Mourir des flèches d’or du tendre crépuscule,
Sentir que l’âme douce et paisible recule
Vers la terre profonde et l’immortel amour.

S’en aller pour goûter en elle ce mystère
D’être l’herbe, le grain, la chaleur et les eaux,
S’endormir dans la plaine aux verdoyants réseaux,
Mourir pour être encor plus proche de la terre...


Anna de Noailles.
Top